Jeudi 15 mars 2018, la Délégation Régionale des SCOP et SCIC ainsi que les coopératives d’Activités et d’Emplois de Provence-Alpes-Côte-D’azur ont organisé la première édition des Etats Généraux des CAE à la Cité des Métiers de Marseille.

 

BOREAL INNOVATION représentée par son gérant Laurent Bonnet était présente pour cette première édition au côté des principales CAE de la région. Parmi celles-ci on retrouve d’ailleurs Petra Patrimonia, la coopérative liée aux métiers du bâtiment ou encore Dolce Casa Services destinée aux métiers spécialisés dans le service à la personne. Ce rendez-vous entre coopératives mais aussi entre entrepreneurs était l’occasion d’échanger notamment sur les avantages liés à l’intégration d’une coopérative pour les entrepreneurs mais également sur l’avenir des CAE.

 
Au programme discussions et témoignages autour des questions suivantes :
 

  • Pourquoi un entrepreneur choisit-il d’entrer dans une coopérative ?
  • Quels sont les avantages du statut d’entrepreneur-salarié ?
  • Comment mesurer la réussite de nos entrepreneurs ?
  • La CAE, un modèle d’innovation sociale ?

 

La CAE en bref : un modèle de réussite collective 

 

La coopérative d’activité et d’emploi donne l’occasion aux entrepreneurs de pouvoir se lancer dans leurs activités en toute sécurité. Au sein de la coopérative, ils bénéficient d’un soutien humain d’une part à travers le suivi des conseillers et d’autre part grâce aux autres membres de la structure. En effet, le partage et le retour d’expérience de ces entrepreneurs est générateur d’opportunités de développement sur le plan professionnel, social mais aussi financier (collaborations simplifiées, agrandissement des réseaux, formations et entraides etc …)
 
« Ensemble, on s’y donne une capacité à créer une richesse collective qui permet in fine de sécuriser les parcours de chacun, dans la prise de risque comme dans l’accident, dans la réorientation professionnelle comme dans le développement. »  (Les coopératives d’activités et d’emploi : un exemple de construction d’une innovation sociale, Sangiorgio et Veyer, 2009, p51)

Et sinon, Quel avenir pour les CAE ? 

Au cours de cette matinée, BOREAL INNOVATION a eu l’occasion d’échanger avec CYRILLE RODRIGUEZ, Délégué Régional des SCOP de la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur. Découvrez en quelques minutes les mots du C.Rodriguez entre avenirs des CAE et objectifs de cette matinale …

 

 
 

Retour sur les moments fort de cette matinée en photos …