Le 20 Juin dernier, Boréal Innovation a participé au French Impact tour 2018 qui a débuté au Fort d’Entrecasteaux à Marseille pour finir dans à la Friche Belle-de-Mai à partir de 19h00. A cette occasion, la coopérative a eu l’opportunité de présenter l’une de ses idées innovantes pour l’économie sociale et solidaire, et cela parmi vingt-deux autres projets, tous les plus ambitieux les uns que les autres. Retour sur cette journée riche en solutions innovantes en présence de Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale du gouvernement Macron.


Le French Impact lancé en Janvier 2018 

Tout d’abord, il est important de définir le concept de French Impact ainsi que ses objectifs sur le long terme. Le French Impact vise à fédérer les acteurs du domaine de l’économie sociale et solidaire en leur attribuant de la force au niveau local, national voire même international. Tout comme la French tech dédiée au numérique et la French Fab dédiée au secteur de l’industrie, le French impact labéllise des projets ambitieux localement  afin de les étendre sur un territoire géographique plus vaste. Lancé en Janvier 2018 par le Ministre d’Etat et ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, Nicolas Hulot, le gouvernement Macron a définit comme objectif principal « la fédération d’une communauté et la valorisation de la diversité des acteurs de l’innovation sociale sur le territoire français. »

L’annonce des projets Marseillais labéllisé : Acta Vista et Yes We Camp

Boréal Innovation a participé à une réunion en présence des différents porteurs de projets, le moment pour chacun de connaitre la liste des labéllisés. Au sein du territoire Marseillais, deux projets ont été sélectionnés, comme indiqué sur le site internet Go-Met il s’agit « d’Acta Vista, qui confie la restauration de monuments prestigieux aux personnes les plus exclues de notre société, et Yes We Camp, le spécialiste de commandes artistiques et d’occupations d’espaces urbains vacants qui va lancer son diplôme universitaire ». Ses deux projets seront donc les premiers pionniers d’un modèle économique et social innovant et cela parmi les 20 autres sélectionnés sur le territoire national. La journée, s’est terminé par une présentation en présence de Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Economie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale, l’occasion d’en savoir davantage sur les objectifs et évolution du French Impact.

 

Le projet Boréal Innovation : La R&D précurseur de l’innovation sociale en coopérative

Boréal Innovation, n’a pas été sélectionné lors de cette édition, mais sa participation lui a permis de découvrir les différents points d’amélioration qui feront avancer la prochaine candidature pour l’édition 2019 et ainsi participer à cette nouvelle dynamique. En partenariat avec Coopetic, Boréal Innovation met en avant la recherche, puisque l’objectif est de pouvoir composer un collectif interne de chercheurs au sein des coopératives afin de répondre à des appels d’offre en provenance de différents acteurs (institutions, entreprises privées etc…) afin de lutter contre la précarité de l’emploi pour les chercheurs en R&D, ainsi que la « fuite des cerveaux »  vers l’international.

 

Boréal Innovation, ses entrepreneurs et la R&D sur le territoire … 

 

La R&D est un domaine porteur que Boréal souhaite mettre en avant, comme elle a pu le démontrer en invitant l’un de ses entrepreneurs, Driss Sadoun, lors de sa conférence sur « l’intelligence artificielle et les nouveaux modes de travail ». Son collectif de chercheur est en pleine évolution et la possibilité de bénéficier d’une labéllisation French Impact sera l’opportunité pour Boréal Innovation de devenir un véritable acteur de l’économie innovante et sociale sur le territoire régional et national.