L’un des principaux problèmes de l’enseignement dite « classique » étant la forte généralisation du processus éducatif, il s’agit avant tout de permettre aux étudiants de penser de manière flexible et de sensibiliser à la nécessité d’invalider  les hypothèses non pertinentes et / ou celles qui ne sont pas validée par l’expérience réelle en faveur d’hypothèses pertinentes et viables. À cet égard, et selon la stratégie éducative envisagée dans le projet, l’approche interdisciplinaire, ainsi que l’utilisation de méthodes pédagogiques visant à faciliter le processus d’apprentissage de manière pratique, sont centrées sur la création d’un environnement permettant aux élèves d’apprendre par le jeu , en s’amusant et en utilisant des méthodes pratiques d’enseignement et d’apprentissage. De cette manière, les participants au processus d’apprentissage seront plus disposés à découvrir et à réaliser immédiatement les objectifs éducatifs. Le développement rapide de la technologie, ainsi que les changements constants des environnements naturel et social, exigent que le parcours éducatif commence à un plus jeune âge pour permettre l’adaptabilité durable des mentalités des personnes aux changements technologiques.

Étant donné que l’objectif général de la stratégie européenne en matière d’éducation et de formation pour la période 2016-2020 est axé sur un processus éducatif adapté aux besoins du marché du travail et centré sur la personne, le projet ROBOGENIUS vise à:

– développer les compétences et couvrir les besoins de la société en découverte de talents et en faire des spécialistes du domaine dès le plus jeune âge

– développer les compétences des élèves en utilisant une approche pratique

– adapter les résultats des parcours éducatifs aux besoins de la société

– développer la créativité des individus

– créer un climat de compréhension mutuelle visant à favoriser une meilleure transition de l’école au marché du travail.

 

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.
Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

This project has been funded with support from the European Commission.
This publication reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.