Comment ça marche les diplômes et les certifications ?

Comment ça marche les diplômes et les certifications ?

Entreprendre est un métier qui nécessite de nombreuses compétences. Pour les acquérir, on voit fleurir des formations, des diplômes, des certifications, des titres professionnels… Ce monde des diplômes et certifications peut ressembler à une jungle. Et même si les entrepreneurs ont toujours été de véritables aventuriers, on le sait, nous allons néanmoins vous donner quelques clés pour y voir plus clair et avancer plus sereinement.

Le diplôme national, le diplôme d’État, le diplôme professionnel, la certification professionnelle sont tous les quatre reconnus nationalement, mais aussi au niveau européen. Voici ce qui les différencie :

Le diplôme national

Il atteste de la réussite à un examen organisé et validé par l’État qui en garantit la qualité. À l’échelle nationale et européenne, son niveau est reconnu et le ministère de l’Éducation nationale ainsi que le ministère de l’Enseignement supérieur le délivrent.

Le diplôme d’État

Le ministère du secteur en question le délivre et il s’obtient à l’issue de formations dans un secteur bien spécifique. Certaines professions réglementées, dans le champ de la santé, du social, de l’animation et du sport le rendent obligatoire. Parmi les diplômes d’État les plus connus, on peut citer, par exemple, le DE d’infirmier, le DEES pour les éducateurs spécialisés, le DE de docteur en médecine, le DEJEPS pour la Jeunesse, l’éducation populaire et le sport… Il y en a 344 en France, qui vont du niveau 4 au niveau 8.

Le diplôme professionnel

Un ministère d’État l’attribue. Il atteste de la maîtrise des compétences, aptitudes et connaissances permettant d’exercer des activités professionnelles qualifiées. L’exercice de certaines professions, notamment dans le champ de l’artisanat, requiert souvent le diplôme professionnel. On peut citer, par exemple, le bac professionnel ou technologique, le CAP, le BTS, ou encore le diplôme d’ingénieur. Ces types de diplômes se trouvent à partir du niveau 3, jusqu’au niveau 8.

La certification professionnelle

Une certification émane d’un d’établissement privé comme l’Union des Couveuses. Un référentiel d’activités, un référentiel de compétences et un référentiel d’évaluation la définissent. Pour être reconnues, les certifications professionnelles doivent être enregistrées dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Elles permettent de valider des compétences et des connaissances acquises nécessaires à l’exercice d’activités professionnelles. Un niveau de qualification et un domaine d’activité permettent de les classer par la suite.

Pour en savoir plus sur la Certification Entrepreneur de la TPE développée par l’UCE